Département de Sambre-et-Meuse

 1794 : Victoire française à Fleurus. Occupation de la Belgique. 1er octobre 1795 : annexion de la Belgique à la France.

De 1794 à 1814, la Belgique est française. Les premières années de l'annexion furent très dures et cruelles pour nos aïeux. Le réel mérite de Napoléon sera de réparer de son mieux les torts causés aux Belges par les hommes de la Convention et du Directoire.
Napoléon viendra cinq fois en Belgique : en  1798, 1803, 1810, 1811 et 1815.

Le dernier séjour de Napoléon en Belgique, le plus dramatique aussi, est celui de juin 1815. Il commence le 14 juin au soir par l’arrivée du chef de l’armée française au centre de son dispositif d’attaque et l’établissement de son quartier-général à Beaumont (1), et se terminera par le départ de Philippeville le 19, après la défaite de Waterloo.

Waterloo a sonné le glas de l'Empire. Si le rôle politique de Napoléon y prend fin, la légende napoléonienne allait naître. Elle dure toujours.

 french-empire-north-1811-fr-svg.png

 

Alors que les provinces belges actuelles correspondent à peu près aux anciens départements de la période française, la Province de Namur et le Département de Sambre-et-Meuse(97) ne correspondent que très partiellement. Les anciens arrondissements : Namur (Andenne, Dhuy, Fosses-la-Ville, Gembloux) et Dinant (Beauraing, Ciney, Florennes et Walcourtfont toujours partie de la Province de Namur, mais Marche (-en-Famenne) avec Durbuy, Erezée, Havelange, La Roche-en-Ardenne, Rochefort et Saint-Hubert (Gedinne, Nassogne et Wellin) ont été scindés entre la Province de Namur et la Province de Luxembourg. Par ailleurs, la Province de Namur s'étend sur des communes qui faisaient partie du Département des Ardennes (08).

C'est avec la création du Département de Sambre-et-Meuse que la ville de Gembloux, qui était sous influence brabançonne durant la plus grande partie de l'ancien régime, passa dans la zone d'influence de Namur.

(1) En juin 1815, après le premier traité de Paris (30 mai 1814), Beaumont est une ville française. La frontière avec le royaume des Pays-Bas passe à Cour-sur-Heure vers le Nord, un peu en avant de Thuin vers l'Est et au sud de Nalinnes vers l'Ouest.

 

Depuis 1875, dans l'appellation Les Rouges, la Compagnie constitue l'un des piliers de la Saint-Pierre...-et- Paul.